Une équipe de chercheurs de la HEIG-VD à Yverdon dirigée par Prof. Dr. Roger Röthlisberger souhaite y remédier: les scientifiques ont construit une installation permettant de déterminer la teneur énergétique des plaquettes de bois lors de leur livraison à la centrale de chauffage à bois. Cette méthode pourrait permettre de rendre la production de chaleur à partir du bois plus efficace et écologique.

Article original paru le 27 avril dans ee news/Texte: Dr. Benedikt Vogel, sur mandat de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN)

-> Lien vers l’article

-> Link zum Artikel

Back to listing