Nouvelles chaînes de valeur pour produire des carburants de base à partir de matières premières lignocellulosiques

Ce domaine de recherche concerne les processus de conversion de la biomasse en combustibles liquides. En particulier, des filières de production à haut rendement et rentables pour la production à petite et moyenne échelle de bioéthanol lignocellulosique et de carburéacteur. Ces combustibles liquides dérivés de la lignocellulose sont principalement à base de déchets et de résidus forestiers et agricoles, ce qui évite la concurrence avec la production alimentaire et réduit les impacts environnementaux.

Description du domaine de recherche

Le domaine de recherche « biocarburants liquides » vise à fournir des voies efficaces et économiquement compétitives pour la production de combustibles liquides à partir de la biomasse. Les chercheurs du SCCER BIOSWEET visent à augmenter les rendements de conversion de la biomasse en combustibles liquides par 30% en incorporant la conversion de la lignine en hydrocarbures et en réduisant les coûts de valorisation biochimiques par 40% grâce à des bio processus consolidés et à des cocktails enzymatiques. Les tâches principales du domaine de recherche sont le prétraitement de la biomasse, la production biochimique d’éthanol cellulosique et d’acides carboxyliques mixtes par des bio processus consolidés et la transformation catalytique. Ensemble, les objectifs suivants sont envisagés:

  • Augmenter les rendements de sucre à partir de la biomasse à un niveau supérieur à 90% avec des températures de prétraitement inférieures à 140 ° C
  • Production d’hydrocarbures C9 à haut rendement (> 60%) à partir de lignine par addition de formaldéhyde
  • Fournir un système d’alimentation en continu au prétraitement à la vapeur de biomasse
  • Augmenter de 20 à 30% l’efficacité du processus de production de carburant liquide
  • Augmentation de l’échelle et intégration des processus de transformation de la biomasse en combustible avec génération de sous-produits commercialisables (par exemple, acides carboxyliques)
  • Augmenter à un niveau supérieur à 80% les rendements de conversion des molécules dérivées de la lignine et des molécules dérivées de la fermentation en carburéacteur

Partenaires de recherche

Jeremy Luterbacher

Professeur assistant tenure track et responsable du LPDC laboratoire de traitement durable et catalytique à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Research profile

Michael Studer

Chef de groupe et chargé de cours en génie énergétique à l’école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires (HAFL) à la Haute école spécialisée bernoise BFH.

Research profile

Frédéric Vogel

Chef du groupe d’ingénierie des processus catalytiques à l’Institut Paul Scherrer (PSI) et chargé de cours à l’École d’ingénieurs à la Haute école spécialisée du nord-ouest de la Suisse (FHNW).

Research profile

Documents de dissémination

Factsheet Biomass to Liquid Fuel

Les informations sont mises à jour régulièrement. Merci de consulter cette page dans le futur.